Lutter contre le gaspillage alimentaire avec des antimicrobiens naturels

27/07/2017

La demande croissante des consommateurs pour des aliments naturels, moins transformés, plus frais et plus sains a placé l’altération microbienne de la viande sur le devant de la scène en termes d’innovations dans l’industrie alimentaire. Et par là même, la question du gaspillage alimentaire.

Cela s’explique principalement par le fait que les approches traditionnelles consistant à empêcher le développement des bactéries pathogènes – telles que des processus de traitement stricts et l’utilisation de conservateurs artificiels – ne sont plus compatibles avec les tendances actuelles qui favorisent les produits sains.

En particulier, la présence de bactéries pathogènes dans la viande, telles que la listeria et les salmonelles, est redevenu un sujet d’intérêt. Il devient de plus en plus évident que de nouvelles solutions anti-listeria et anti-salmonelle sont nécessaires ; des solutions qui permettent des stratégies de conservation naturelle à la fois efficaces et acceptables pour les clients.

Pour répondre à la demande du marché en faveur d’antimicrobiens naturels, Naturex a entrepris un programme de recherche sur les antimicrobiens qui inclut notamment l’étude d’extraits de différentes parties de plantes comestibles.

Ces plantes proviennent d’une sélection d’espèces distinctes sur le plan de la taxonomie et de la géographie. Au total, plus de 200 extraits ont fait l’objet de recherches concernant leur effet sur 14 espèces microbiennes. Le programme était composé de différentes phases de recherche, notamment de recherches in vitro, d’études sur des produits carnés, d’extraction et de caractérisation de l’activité, et enfin de l’analyse et de la compréhension du mécanisme d’action.

Naturex a sélectionné des extraits qui, ensemble, fournissent une meilleure performance pour inhiber les bactéries. En conséquence, Naturex a développé deux ingrédients antimicrobiens naturels et sans goût destinés à la prévention du gaspillage alimentaire des produits carnés – Cleanatis™ M1 et M2. Lors de tests, des experts indépendants ont mesuré les performances de Cleanatis™ par rapport à des antimicrobiens standard dans de la viande hachée fraîche. Les résultats ont révélé que Cleanatis™ M1 était plus efficace que le lactate de sodium et l’acétate de sodium en termes de limitation du développement de Listeria. Cleanatis™ M2 s’est avéré plus efficace que le lactate de sodium pour stopper le développement de Salmonella. En outre, aucun des deux blends, n’a eu de répercussions néfastes sur le goût ou la couleur de la viande. Une façon naturelle et innovante de lutter contre le gaspillage alimentaire

 
sur 16
RETOUR